«

»

Oct 23

Photo du profil de admin

10ème journée de L1: FC Metz vs OGC Nice (2-4), Pléa vers la lumière !

C’est sans trois de ses titulaires que l’OGC Nice a remporté sa 5ème victoire d’affilée. Un parcours de leader pour un groupe qui semble toujours en progression et qui prouve qu’il a du banc, condition nécessaire pour poursuivre sur cette voie.

 

Avec ses 26 points récoltés en dix journées, l’OGC Nice réussit un aussi bon départ que le PSG la saison dernière. Il s’agit du meilleur total depuis l’OL en 2006/2007 (28 points). L’OGCN est la seule équipe de Ligue 1 à avoir marqué lors des dix premières journées. Auteur de son premier triplé, Plea dépasse Balotelli avec 6 buts.

Pléa a offert la victoire aux aiglons grâce à un triplé (photo AFP)

Pléa a offert la victoire aux aiglons grâce à un triplé (photo AFP)

La particularité de cette rencontre, c’est la confirmation de la capacité du Gym à conserver sa qualité de jeu malgré des absents de marque, un par ligne. La plus préjudiciable a probablement été l’absence de Baysse, la défense encaissant deux buts.

Pléa nous a rassuré ce soir, lui qui avait du mal à être décisif malgré sa superbe activité,. Il a cette fois-ci été récompensé par un coup du chapeau, tout comme Balotelli avant lui et il se paie le luxe de dépasser la star italienne avec 6 buts, un de plus que Mario !

Seri a été magistral encore une fois et, en plus de son activité dans l’animation et la récupération, il délivre des caviars à ses partenaires. Il rejoins ce soir les meilleurs passeurs de Ligue 1 avec trois décisives.

Souquet est toujours en deçà mais il a semblé se libérer au fur et à mesure de la rencontre. Il a encore besoin de temps de jeu pour être plus percutant. Dalbert suspendu et blessé, il va pouvoir prendre ses marques.

Walter confirme qu’il a le potentiel pour faire lui aussi ronronner notre milieu, c’est Koziello qui en fait les frais actuellement. On attend Lusamba pour faire carton plein parce que Eysseric et Bodmer c’est aussi au niveau aussi, un cran moindre. Belhanda, Cyprien, c’est du lourd, tout aussi lourd que Ricardo et Dalbert. Le rêve quoi.

Le FC Metz a craqué devant le Gym

Le FC Metz a craqué devant le Gym

Résumé Maxifoot

Où s’arrêtera l’OGC Nice ? Sur la pelouse d’une équipe de Metz conquérante et revenue deux fois au score, le club azuréen n’a rien lâché pour faire la différence en fin de match et s’imposer 4-2 ! Un cinquième succès consécutif en Ligue 1 qui permet aux Aiglons de conforter leur place de leader lors de cette 10e journée de championnat. Pléa flambe, la boulette de Cardinale… Dans un début de rencontre équilibré, les Niçois prenaient l’avantage sur leur première occasion. Bien lancé par Seri, Pléa faisait parler le réalisme de l’OGCN (0-1, 12e). Juste derrière, les Aiglons auraient pu s’envoler rapidement sur une superbe demi-volée de Cyprien aux 30 mètres qui s’écrasait sur la barre transversale de Didillon. Quelle inspiration ! Alors que les Messins étaient assommés quelques minutes, Mandjeck était récompensé après un gros travail en profitant d’une faute de main de Cardinale pour égaliser (1-1, 25e) ! Mais Nice reprenait finalement l’avantage avant la pause sur un penalty obtenu par Belhanda et transformé par Pléa (1-2, 38e). Lucien Favre pouvait être satisfait de la prestation de son équipe lors du retour aux vestiaires. Diallo entre et marque, mais Pléa est encore là ! Après la pause, Nice se montrait un peu moins dangereux et s’arrêtait de jouer, redonnant espoir à des Messins qui perdaient Mandjeck sur blessure. Un mal pour un bien puisque son remplaçant Diallo égalisait dans les secondes suivantes sur son premier ballon en profitant d’un bon service d’Erding (2-2, 69e). A dix minutes du terme, Pléa manquait son duel face à Didillon. La balle de match manquée ? Non, car ce n’était que partie remise puisque l’attaquant niçois s’offrait un triplé quelques instants plus tard d’un tir entre les jambes du gardien messin (2-3, 84e). Dans le temps additionnel, Cyprien s’invitait à la fête d’une frappe croisée (2-4, 90e+2).

Rien n’arrête l’OGCN !

Les temps forts:

12 – BUT de Plea pour Nice ! Après un bon service de Dante, Séri s’introduit dans le camp messin et lance Alassane Plea dans la profondeur. L’ancien lyonnais ne tremble pas et trompe Didillon d’une frappe croisée du gauche. Les consignes du coach ont été appliqués à la lettre avec cette passe décisive de Seri.

14 – Frappe sur la barre de Cyprien ! Le milieu niçois prend sa chance à 30 mètres d’une sublime demi-volée. Sa frappe s’écrase sur la barre et tombe dans les gants de Didillon.

21 – Le corner de Seri est très bien tiré et Cyprien reprend d’une aile de pigeon au premier poteau. Didillon dégage sur sa ligne !

25 – BUT de Mandjeck pour Metz ! Mandjeck vient au coeur de la défense niçoise et se faufile sur le côté droit. Il transmet à Erding qui frappe, plein axe, aux abords de la surface. Cardinal repousse mais Mandjeck a bien suivi l’action et pousse le ballon au fond des filets. Un but qui va redonner espoir aux joueurs de Philippe Hinschberger.

38 – BUT de Plea pour Nice ! Alassane Plea transforme le penalty. L’attaquant niçois tir en force au milieu de la cage et le ballon passe sous le corps de Didillon.

43 – Falette est trouvé sur le côté gauche. Le centre du Lorrain est repoussé en corner par Ricardo. Jouffre tire le coup de pied arrêté. Erding place une magnifique tête au premier poteau et Seri repousse sur sa ligne. La goal line confirme que le ballon n’avait pas franchi la ligne.

48 – Walter est trouvé sur la gauche. Le milieu déborde et adresse un très bon centre au deuxième poteau à Eysseric. Le Niçois décoche une frappe puissante en demi-volée qui passe juste au-dessus des cages de Didillon.

70 – BUT de Diallo pour Metz ! L’attaquant marque dès son entrée de jeu après 23 secondes. Erding décroche et dévie en profondeur pour Diallo qui trompe Cardinale ! Très bon coahing de Philippe Hinschberger ! Les Niçois se sont déconcentrés sur cette arrêt de jeu.

77 – Cyprien prend sa chance plein axe. La frappe est très puissante et rebondit devant le gardien qui s’empare quand même du ballon.

82 – Plea rate le triplé ! Bien lancé dans la profondeur par seri, l’attaquant a la balle de match mais son intérieur du pied est repoussé par Didillon.

83 – BUT de Plea pour Nice ! C’est la bonne pour Alassane ! L’attaquant niçois est parfaitement lancé par Belhanda dans la profondeur. L’ancien lyonnais frappe entre les jambes de Didillon ! Quel match de Plea qui inscrit son premier triplé en Ligue 1.

90+2 – BUT de Cyprien pour Nice ! Walter fait la différence au milieu de terrain et élimine trois joueurs. Il trouve Cyprien sur le côté gauche qui fusille Didillon d’une belle frappe croisée !

Score final 2 – 4 pour l’OGC Nissa !

Arbitre: F. Letexier

Les compositions au coup d’envoi:

Metz : Didillon – Rivierez, Milan (cap.), Falette, Signorino, Jouffre, Mandjeck, Cohade, Erding, Nguette, I. Sarr.

Nice : Cardinale – Souquet, Pereira, Dante (cap.), M. Sarr, Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Cyprien, Plea.

Buts

Metz
69′ : Habib DIALLO
OGC Nice
12′ : Alassane PLEA
38′ : Alassane PLEA (Pén)
84′ : Alassane PLEA
90′ +2 : Wylan CYPRIEN
 Avertissements
Carton jaune 54′ : Georges MANDJECK
Carton jaune 65′ : Ismaila SARR
Carton jaune 73′ : Renaud COHADE
Carton jaune 76′ : Yann JOUFFRE

Avec ses 26 points récoltés en dix journées, l’OGC Nice réussit un aussi bon départ que le PSG la saison dernière. Il s’agit du meilleur total depuis l’OL en 2006/2007 (28 points). L’OGCN est la seule équipe de Ligue 1 à avoir marqué lors des dix premières journées. Auteur de son premier triplé, Plea dépasse Balotelli avec 6 buts.

Le match va se dérouler ce dimanche 23 octobre à 17h au stade Saint-Symphorien entre les messins, 11ème et l’OGCN, leader depuis

Pas de déplacement possible des supporters nissarts pour cette rencontre. Comme l’a rappelé Roi des Paillassous sur le forum:

Aux 2/3 de la saison 2001-02 les dirigeants italiens vendent le club. Finissant la saison en boulet de canon, les Aiglons, troisièmes, obtiennent le ticket pour la montée. Mais l’histoire dérape, la DNCG rétrograde le club en National pour raisons financières avec perte de statut professionnel …. Un appel, avec un dossier étoffé, est présenté par de nouveaux dirigeants : peine perdue, sanction confirmée malgré la menace de la quasi disparition du club!…http://www.lexpress.fr/informations/ombres-sur-le-foot-nicois_649540.html

CARLOS MOLINARI ,président historique du FC METZ et à l’époque vice président de la FFF va tout faire pour que son club rétrogradé sportivement en ligue 2 se maintienne en 1ère division avec un lobbying efficace sur la DNCG (Ligue et FFF) et portant même plainte pour menaces de mort ….

Le miracle niçois ayant eu lieu, Nice se maintien après réexamen exceptionnel du dossier, il restera néanmoins un antagonisme profond entre lorrains et Nissarts.

Les compositions possibles:

L’article qui fait du bien:

Partager

Au sujet de l'auteur

Photo du profil de admin

admin

(2 commentaires)

  1. Photo du profil de Pifou
    Pifou

    Pléa, c’est quand même le seul footballeur a réussir un triplé en tirant au milieu des cages ! La peur de ne pas cadrer sans doute… S’il se met à marquer, on va être se placer sur orbite en Ligue 1.
    Félicitation à lui bien sûr et à tout le groupe parce que ce qui se dégage cette année c’est une formidable osmose portée par la technique de chacun avec le petit plus de certaines individualités et une énorme cohésion.

  2. Photo du profil de marsiglialiste
    marsiglialiste

    amis,leaders,bonjour
    quand PLEA marquera (enfin) la ligue 1 tremblera …le parcours de NICE est extraordinaire compte tenue de notre marge de progression disponible …entre un METZ-NISSA et un PSG-OM soporifique il n’y avait pas photo …FAVRE est un sorcier et s’il pouvait remettre aussi en selle BOSETTI et BENHRAMA ce serait super…vu le programme de nos poursuivants la prochaine journée pourrait être somptueuse et on bénéféciera d’une dispense en coupe de la ligue cette semaine contrairement à NANTES qui joue ANGERS demain

Laisser un commentaire