24ème journée de Ligue 1

Dijon-Nice (3-0) : Nice ne peut plus espérer de soutien

Stade Gaston Gérard

Le samedi 18 février 2012
par Pifou

6392 consultations - 5 réactions


fontsizeup fontsizedown syndiquer le forum

Dijon a fait une bonne opération dans l’optique du maintien en s’imposant contre les aiglons (3-0). Gaël Kakuta (44e), Brice Jovial (53e) et Koro Koné (87e) ont permis aux Bourguignons de décrocher leur adversaire du soir, Nice qui n’a toujours pas gagné en championnat depuis 2012.


 Notez la dernière rencontre, OGC Nice - Stade de Reims (0-0) : Nice (...)
1 vote
moyenne des votes: 1.00/5
Désignez les meilleurs aiglons de la 14ème j. de L1

Résultats | Archives
N’hésitez pas à noter la rencontre (cliquez sur les étoiles ci-dessus)

La feuille de match

Pour la 24e journée de Ligue 1, au Stade Gaston Gérard, Nice s’incline face à Dijon 3-0 (1-0 à la mi-temps)

Arbitre : M. Jaffredo. L’homme est sévère sur le carton de Monzon mais est étranger à la piètre performance et la défaite des niçois. Il a dirigé la rencontre avec le métier qui s’impose.

Spectateurs : 15.000 environ
Temps : froid
Terrain : dur et abîmé

Avertissements :
Nice : Monzon (33eme), K.Gomis (46eme) et Palun (70eme)

Buts
Dijon : Kakuta (43eme), Jovial (52eme) et K.Koné (87eme)

Les groupes

Dijon : Reynet – Varrault, Souprayen, Meïté, Z.Diabaté – Kumordzi puis Corgnet (85eme), Sankharé – K.Koné, Kakuta puis Marcq (86eme), Bauthéac – Jovial puis Guerbert (71eme)

Nice : Ospina – Clerc, K.Gomis, Civelli, Monzon – Abriel puis K.Coulibaly (57eme), Digard puis Palun (64eme), Anin – Grandin puis Dja Djédjé (57eme), Mounier – Mouloungui

Nice est 19e avec 20 points (et un match de plus par rapport aux deux autres relégables) sans avoir gagné le moindre match en championnat depuis le début de l’année 2012, soit cinq matchs dont deux à domicile. Les bourguignons prennent le large et mettent les aiglons à six point. Ils se propulsent à la 13e place du classement général.

Les aiglons n’étaient que l’ombre de eux-mêmes. A part un Anin qui abattait un gros boulot de récupération et de relance, les autres semblaient en-dessous, terrassés par l’enjeu ?

Quand on pense qu’une partie du groupe Dijonnais jouait mercredi face au PSG et que c’est Nice qui avait du mal à finir la rencontre, on comprend que tout ce qui est dit autour du groupe par le staff et les joueurs n’est que poudre aux yeux et que le malaise existe ou est naissant parce que cette équipe-là n’avait pas les qualités du groupe en face d’elle, pas plus talentueux mais plus volontaire et dans un état d’esprit bien différent. Le seul à avoir la grinça côté Niçois était… Gioria, sur le banc.

Avec de telles performances récurrentes, Nice ne peut plus espérer le public derrière lui pour le soutenir, il faudra d’abord faire le boulot en interne avant d’espérer que les autres l’aident à se sauver. Le club est malade, à lui de trouver la cause et rapidement, nous, nous nous gardons encore quelques rencontres avant de lancer la critique mais l’envie ne manque pas au sortir d’une telle humiliation. Et quand je vois certains joueurs qui arrivent à sourire à la fin du match, ça me rend fou !

Résumé :
Pas besoin

Les statistiques sports.fr


Toujours incapables de s’imposer hors du stade du Ray, les Niçois voulaient faire un coup ce soir en terre dijonnaise. Malgré la titularisation de Mouloungui, seul en pointe, les Aiglons mettent du rythme au début de la rencontre mais s’essoufflent assez rapidement. Dijon reprend peu à peu le contrôle du match et concrétise sa domination juste avant la pause avec l’ouverture du score de Kakuta (43eme). Au retour des vestiaires, c’est Dijon qui continue d’être opportuniste avec Jovial qui double la mise (52eme). Les Niçois essaient tant bien que mal de réagir avec les entrées successives de Dja Djédjé et K.Coulibaly mais ça ne suffit pas pour inverser la tendance.


Les joueurs du match : Alignés dans son rôle favori de meneur de jeu, Gaël Kakuta a rendu sa meilleure copie depuis sa récente arrivée. Le joueur prêté par Chelsea a occupé une part prépondérante dans le succès de son équipe puisqu’après avoir le score d’une frappe des 20m, il a offert une superbe passe décisive à Brice Jovial qui a également réalisé un gros match. A noter enfin l’excellente prestation de Cédric Varrault, impérial sur son côté gauche.

On n’a pas aimé : Au sein d’une formation niçoise qui a progressivement pris l’eau au fil du match, Eliott Grandin n’a rien montré de bon sur la pelouse de Gaston-Gérard. L’ancien Marseillais, titulaire sur l’aile droite, a erré comme une âme en peine jusqu’à sa sortie à l’heure de jeu.

Les autres résultats de la 24e journée

Samedi

19h
Lorient - Lille 0-1
Dijon - Nice 3-0
Nancy - Toulouse 0-3
Ajaccio - Brest 0-0
Sochaux - Auxerre 0-0
Caen - Evian 2-2

21h
Marseille - Valenciennes

Dimanche

17h
Bordeaux-Lyon
St-Etienne - Rennes

21h
Paris SG - Montpellier

Ajouter à ton magazine Flipboard


Mots-clés:      publié par Pifou

 5 commentaires - Réagir à cet article 

| ⇧

| SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site  fil RSS 2.0 | Facebook  Facebook | Twitter  Twitter | Google+  Google+ | OGCN.net version Mobile  Mobile