Fred Gioria, entraîneur adjoint de lOGCN

Le collectif peut nous sauver

Le jeudi 16 février 2012
par Direct Azur

1163 consultations - 0 réaction


fontsizeup fontsizedown syndiquer le forum

Le coach du
Gym René
Marsiglia est
à Paris cette semaine
afin de
plancher sur son
diplôme d’entraîneur
professionnel
de football
(DEPF).

Dernières infos

Cliquez sur le titre pour développer l'information
  • samedi 2.08 :

    Amical, OGC Nice - FC Barcelona : Le groupe niçois

    Claude Puel a sélectionné un groupe de 20 joueurs pour affronter le Barça lors du dernier match de préparation ce samedi.

    Gardiens : Cardinale, Hassen
    Défenseurs : Amavi, Bodmer, Genevois, Gomis, Lloris, Palun, Puel G.
    Milieux : Albert, Bauthéac, Eysseric, Hult, Mendy, Pied
    Attaquants : Benrahma, Bosetti, Cvitanich, Honorat, Maupay

    Julien Vercauteren et Didier Digard, blessés, ne seront pas de la partie. Timothée Kolodziejczak ne portera lui vraisemblablement plus le maillot rouge et noir puisque Claude Puel n’a pas jugé bon de l’aligner face à l’armada espagnole.

  • mercredi 30.07 :

    Radio : Les réactions des supporters après le discours du Président Rivère

    RMC : 29/07 - Le Top de l’Afterfoot - Retour sur l’inquiétude grandissante des supporters niçois

    Florent Gautreau et sa Dream Team s’entretiennent avec des supporters niçois éclairés après l’intervention du président Rivère sur leurs ondes.
    Les supporters résument tout à fait l’état d’esprit des niçois à l’heure actuelle.

    L’émission : http://podcast.rmc.fr/channel59/201...

  • jeudi 24.07 :

    L’OGC Nice passe la seconde pour Jordan Ayew

    Jordan Ayew avait été approché la saison dernière par Claude Puel avant que le club ne tempère l’intérêt porté et n’abandonne la piste irréalisable à l’époque. Mais avec la vente imminente de David Ospina et celle probable de Kolo, la possibilité existe réellement pour Puel de faire du fils d’Abedi Pelé un titulaire en attaque.

    Après un prêt de quelques mois à Sochaux, Jordan Ayew (22 ans) ne devrait pas s’éterniser à l’Olympique de Marseille. Sous contrat jusqu’en juin 2015, l’attaquant international ghanéen fait partie de la longue de joueurs qui sont sur le départ. Pisté par plusieurs clubs étrangers, notamment en Bundesliga, le Back Star a finalement émis le souhait de rester en France. Dans cette optique, le frère d’André peut par exemple compter sur l’intérêt de Lille (en cas de départ de Salomon Kalou) et de Lyon (qui lorgne aussi le Messin Diafra Sakho).

    Mais le Marseillais pourrait surprendre tout le monde et prendre la direction de Nice. Claude Puel se verrait bien le récupérer lors du Mercato d’été. Le président Jean-Pierre Rivière pourrait désormais disposer des moyens pour tenter une telle opération (de l’ordre de 3M€). En privé, Jordan Ayew assure avoir fait son choix en faveur de l’OGC Nice et attend maintenant que les deux clubs se mettent d’accord. Le Ghanéen penche pour les aiglons, histoire de confirmer la bonne impression laissée dans le Doubs et ne pas précipiter la suite de sa carrière.

  • jeudi 17.07 :

    Genevois prolonge d’une année

    Romain Genevois, le défenseur polyvalent de l’OGC Nice (L1), a ajouté une année supplémentaire à son bail azuréen qui courait déjà jusqu’en juin 2016, a annoncé, le club mercredi 16 juillet. Arrivé sur la Côte d’Azur au début de l’été 2012 en provenance de Tours (L2) sans l’étiquette d’un titulaire, Romain Genevois, 26 ans, a fait sa place dans l’équipe de Claude Puel au point de comptabiliser désormais 57 matches de Ligue 1, dont 51 dans le onze de départ.

    "Je suis content d’avoir autant joué (67 matches officiels ndlr), je touche du bois pour que ça dure. J’espère poursuivre ma progression et franchir encore des paliers", a expliqué Romain Genevois".

    Ce natif d’Haïti arrivé très jeune en France, au gabarit de costaud (78 kg pour 1,82 m) fait désormais figure d’un pilier de la défense niçoise qui a perdu en deux étés les axiaux Renato Civelli (Bursasport, TUR) et Nemanja Pejcinovic (Lokomotiv Moscou, RUS) partis libres, et qui devrait également apprendre à se passer de deux tauliers bénéficiant d’un bon de sortie, l’excellent gardien international colombien David Ospina sur les tablettes d’Arsenal, et le latéral gauche Timothée Kolodziejczak dans le collimateur de clubs anglais.

  • mercredi 16.07 :

    Amical : Après Fréjus, ce sera le Paris SG... à Béziers

    L’OGC Nice a programmé un match amical supplémentaire le 23 juillet à Béziers dans le cadre de sa préparation d’avant-saison. C’est le Paris SG qui affrontera les aiglons après la rencontre de vendredi face à Fréjus (National). Le coup d’envoi sera donné à 19 heures. Un grand écart de National à Champions League pour le Gym qui recevra aussi juste avant le début de la saison le talentueux club espagnol du Barça. Une préparation de prestige cette avant saison quand même !

    Ce match de préparation contre le double champion de France sera le troisième pour Nice et le quatrième pour le PSG. Il se déroulera au stade de la Méditerranée de Béziers, stade d’une capacité de 19.000 places et les billets pour assister au match sont mis en vente. Accès réservation par la page d’accueil du site.


  • C’est donc Fred Gioria, son fidèle adjoint,
    qui assure l’intérim pour diriger
    les séances d’entraînement. Ce Nissart
    pure souche se confie à Direct Matin.

    Qu’est-ce qui vous différencie
    le plus de René Marsiglia ?

    Nos caractères sont différents. Nous ne
    nous exprimons pas tout à fait de la
    même manière avec les joueurs. Même
    si, comme René, je suis proche d’eux, j’ai
    peut-être une façon plus directe de dire
    les choses. Mais nous avons la même
    conception du football, les mêmes approches
    de jeu, et ça, c’est important.

    Votre caractère plus direct semble
    s’être affirmé après Ajaccio…

    Oui, j’étais vraiment agacé… et des
    mots ont été dits, mais à froid nous
    avons fait le point avec René. Nous
    avons admis que ça faisait sept matchs
    joués en 28 jours, soit une rencontre
    tous les quatre jours, dont deux de
    120 minutes avec un effectif très restreint…
    Il manquait quatre-cinq joueurs
    d’une équipe type ; Kévin Anin n’était
    pas encore prêt physiquement ; Elliot
    Grandin a tenu à jouer malgré sa blessure
    mais il a été malheureusement en
    dedans… Avec la défaite contre Montpellier,
    la blessure de Didier Digard, l’élimination
    en Coupe de la Ligue… On
    manquait de fraîcheur dans les têtes
    pour affronter une équipe en confiance
    qui avait enchaîné les victoires.

    Contre Paris, les joueurs
    ont-ils eu la réaction attendue ?

    Bien sûr, on a vu des joueurs qui ont fait
    beaucoup d’efforts individuels au service
    du collectif, et c’est ça qui nous permettra
    de nous sauver. Car ce groupe a
    vraiment de la qualité et un état d’esprit
    irréprochable. Ce sont des joueurs qui
    ont vraiment envie de défendre les couleurs
    du club, et sur le terrain ils représentent
    les valeurs qu’on aime.

    Reste à confirmer ces progrès
    samedi à Dijon…

    Tout à fait, parce qu’on se souvient
    qu’après des bons matchs contre Bordeaux
    ou Rennes, on est allé perdre à
    Auxerre ou Nancy… A Dijon, il faudra
    avoir le même état d’esprit que face à
    Paris. Et derrière, nous affronterons
    Caen, Nancy, Sochaux… Il est important
    de faire un résultat afin d’assurer
    les quinze matchs qui restent à jouer.

    Ne plus avoir de Coupe à jouer
    permet-il d’être concentré à fond
    sur l’opération maintien ?

    Manquer la finale de Coupe de la Ligue,
    c’est dommage… Mais avec les problèmes
    d’effectif, il aurait été difficile
    de recevoir Evian en milieu de semaine
    dernière et de passer les nombreux
    matchs qui restaient à jouer en Coupe
    de France. Dans ces conditions, ce n’est
    pas plus mal de s’être arrêté là.


    publié par Direct Azur

      Réagir à cet article