25ème journée de Ligue 1

Nice-Caen : Le debriefing des supporters

Stade du Ray

Le dimanche 26 février 2012
par Nice-Matin

1110 consultations - 0 réaction


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail syndiquer le forum

L’avis des supporters niçois après la rencontre

Dernières infos

Cliquez sur le titre pour développer l'information
  • samedi 12.04 :

    La Ligue, la ligue... tu nous fatigues !

    Après les fumis, les pétards, certains tifos, de nombreux supporters, la Ligue a maintenant décidé d’interdire... l’aigle qui atterrit dans le grand stade les soirs de match !

    La toute nouvelle tradition de cette saison destinée à rajouter un peu de spectacle à une manifestation sportive -qui ne donne pas toujours toutes les satisfactions qu’un supporter espère trouver- vient d’être interdite par la Ligue qui a fait parvenir une notification au club ces derniers jours.

    Le club a d’ailleurs décidé de passer outre cette interdiction pour cette 33e journée en ne déprogrammant pas celui-ci, alors qu’il venait de lancer avec le maire de Nice une opération marketing destinée à donner un surnom au rapace.

    Julien Fournier (directeur Général de Nice) : Après le match contre Paris (où le rapace ne s’était pas envolé, ndlr), la Ligue a décidé de revenir sur l’autorisation qu’elle avait donné en début de saison, pour des raisons de sécurité. Face à cette décision inique, nous avons choisi de ne pas nous y conformer ni cette fois, ni pour les prochains matchs. On fait également appel, pour avoir un échange constructif sur le sujet avec les instances, et leur laisser une chance de revenir à plus de raison.

    Les raisons invoquées par la Ligue seraient d’ordre sécuritaires mais la vérité serait surtout la volonté de supprimer toute éventualité de retarder le coup d’envoi. Face au PSG, l’aigle avait été un peu capricieux et la rencontre avait dû commencer avec du retard...

    Merci la Ligue.

  • samedi 12.04 :

    OGC Nice - FC Lorient : Les groupes, Cvitanich toujours out

    NISSA

    Claude Puel a convoqué 18 joueurs pour la réception de Lorient samedi soir à 20h. Digard est suspendu et Bosetti, Cvitanich, Pejcinovic et Traoré sont forfait.

    Blessé à une cheville face à Saint-Etienne dimanche dernier, Alexy Bosetti a terminé sa saison. En revanche, on pouvait s’attendre au retour de blessure de Dario Cvitanich. Mais le buteur argentin n’est pas encore remis de son élongation. A l’instar de Mahamane Traoré, Cvitanich assistera donc au match depuis les tribunes. Expulsé sévèrement à Geoffroy-Guichard, Didier Digard sera lui aussi absent pour la venue de Lorient.

    Gardiens : Hassen, Ospina
    Défenseurs : Amavi, Bodmer, Genevois, Kolodziejczak, Palun, G.Puel
    Milieux : Abriel, Brüls, Albert, Eysseric, N.Mendy, Pied
    Attaquants : Bauthéac, Bruins, Honorat, Maupay

    Blessés : Cvitanich (élongation), Pejcinovic (pubalgie), Bosetti (cheville), Mah.Traoré (adducteurs)
    Suspendu : Digard
    Choix de l’entraîneur : Veronese, K.Gomis, M’Bow, Dao Castellana, Astier, Rougeaux, Benrahma, Pentecôte, G.Lloris

    Lorient

    Christian Gourcuff, l’entraîneur de Lorient, emmène dix-huit joueurs pour ce déplacement de la 33eme journée de L1. Le technicien breton doit composer avec les forfaits de Jouffre ou encore de Lautoa. F.Robert effectue lui son retour dans le groupe.

    Gardiens : Audard, Chaigneau
    Défenseurs : L.Koné, Ecuele Manga, Guerreiro, Baca, Gassama
    Milieux : Bourillon, S.Diallo, Coutadeur, Sunu, B.Pelé, Monnet-Paquet, Al.Traoré, Doukouré
    Attaquants : F.Robert, Aboubakar, Aliadière

    Blessés : Quercia (reprise), Reale (ischio-jambiers), Pedrinho (reprise), Barthelmé (genou), Lautoa (adducteurs), Abdullah (reprise), Jouffre (mollet)
    Suspendu : Aucun
    Choix de l’entraîneur : Reynet, Derrien, Lavenant, Azouni, Wachter, Lavigne

  • jeudi 10.04 :

    Mouloungui, le retour... provisoire

    L’ancien attaquant niçois, Eric Mouloungui, libre depuis son départ du club émirati d’Al Wahda, a reçu le feu vert de l’OGCN pour s’entraîner avec la réserve du club.

    L’international gabonais, actuellement âgé de 30 ans, qui a disputé sous le maillot du Gym 106 matches et inscrit 18 buts en L1 entre 2008 et 2012, se remettra en condition physique à Nice avant de chercher un club pour la saison prochaine.

    Dans le courant du mois de mars, un autre ancien Aiglon, l’attaquant franco-ivoirien Franck Dja Djédjé, en avait fait de même après avoir quitté précipitamment Tchernomorets Odessa, en Ukraine.
    Franck Dja Djédjé, 27 ans, s’est depuis engagé jusqu’au 15 juin à Sarpsborg 08, club norvégien de première division.

  • samedi 5.04 :

    AS Saint-Etienne - OGC Nice : Le groupe avec Abriel, sans Cvitanich

    Claude Puel a emmené dans le Forez un groupe élargi de 21 joueurs pour le match de dimanche contre les Verts comptant pour la 32eme journée de Ligue 1. Cvitanich est victime d’une élongation et Abriel, un temps incertain, est du voyage. Retours de Bruins et de G.Lloris qui avait été laissés à disposition de la réserve la semaine passée.

    Gardiens : Hassen, Ospina
    Défenseurs : Amavi, Bodmer, Genevois, Kolodziejczak, G.Lloris, Palun, G.Puel
    Milieux : Abriel, Brüls, Digard, Eysseric, N.Mendy, Pied, Mah.Traoré, Bauthéac, Bruins
    Attaquants : Honorat, Bosetti, Paupay

    Blessés : Cvitanich (élongation), Pejcinovic (pubalgie), Albert (contracture)
    Suspendu : Aucun
    Choix de l’entraîneur : Veronese, K.Gomis, M’Bow, Dao Castellana, Raheriharimanana, Astier, Rougeaux, Benrahma, Pentecôte

  • vendredi 28.03 :

    OGC Nice - Paris SG : Grève des encouragements en Pop Sud

    Au moins 30 IDS depuis le début de saison. Cette fois-ci Tchoa en fait partie...

    Grève : Silence en Tribune Sud au coup d’envoi de Nice-PSG au moins les 5 premières minutes. Le stade est appelé à les réclamer passé ce labs de temps en reprenant "le stade avec nous !"

    Fred Braquet (président de l’association Ultras Populaire Sud) : On a déjà fait des banderoles pour alerter les gens mais ça ne marche pas... On n’en peut plus. Cette fois, on a donc décidé de boycotter les 5 premières minutes. On aimerait qu’au bout de ces 5 minutes de silence, les supporters niçois nous réclament en reprenant "le stade avec nous" par exemple. Ça nous ferait chaud au coeur. Le mot ultra ne doit pas être un tabou et arrêter de servir de prétexte pour sanctionner des gens. Aujourd’hui, à Nice, il n’y a peut-être qu’un seul lieu où on brasse autant de population, où la mixité sociale s’opère.



  • Mots-clés:      publié par Nice-Matin

      Réagir à cet article